Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Remerciements

Ce travail n'aurait pu être réalisé sans le concours précieux du personnel des services d'archives, à commencer par celui des Archives nationales. Nous tenons particulièrement à remercier M. Cyprien Henry, conservateur du patrimoine au Département de la Justice et de l'Intérieur, pour nous avoir permis de consulter dans les meilleures conditions les dossiers relatifs aux commissions mixtes (BB/30/398 à 402) et nous avoir aidé à retrouver dans le dédale des fonds de la Justice les cartons relatifs aux décrets de grâce. Notre dette est grande à l'égard des archivistes qui nous ont donné de merveilleux instruments de recherche sur les dossiers de grâces (Danis Habib) et les dossiers de pensions (Denise Devos) et dont nous avons largement utilisé les listes nominatives pour indiquer les sources aptes à approfondir la recherche sur ces populations qui ont résisté au coup d'État de Louis-Napoléon Bonaparte.

Notre gratitude va également au personnel du Service historique de la Défense, et, en particulier, à l'Officier greffier A. Caron qui nous a donné accès au fichier des personnes condamnées suite à l'insurrection de décembre 1851 et facilité nos recherches dans le dédale des fonds de la justice militaire.

Le Centre Georges Chevrier (CNRS uB) et son directeur, Bertrand Tillier, ont bien voulu accueillir sur leur site web cette base de données dont la mise en ligne doit tout à Rosine Fry, ingénieure d'études à ce laboratoire. Une fois de plus, après la publication des bases de données sur les carrières de magistrats et les inculpés de l'insurrection de Juin 1848, nous avons bénéficié de sa compétence et de sa disponibilité pour rendre accessible à tous les internautes la masse des informations collectées sur les poursuivis de décembre 1851. Qu'elle en soit ici chaleureusement remerciée.

L'entrée du site évoque le monument élevé à la mémoire des citoyens de la commune de Crest qui combattirent pour la défense de la République. Merci à Claire Reverchon, auteure, avec Pierre Gaudin, d'une belle étude sur la mémoire de la Tour de Crest, symbole de la répression anti-républicaine, de nous avoir suggéré cette composition à partir du monument actuel, reproduction fidèle de celui élevé en 1910 et détruit sous l'Occupation.




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php