Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Werhling, aîné - Charles Théophile
Numéro d’ordre : 26810 - Numéro de dossier : 53

Informations personnelles

Lieu de naissance : Schlestadt Rhin (Bas)
Âge : 50 ans
Statut conjugal : Célibataire
Domicile : Jarville, Meurthe
Profession : Fabricant de cordes
Type d’activité : Textile
Secteur : Industrie

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Meurthe : Surveillance

Observations en liste générale : Industriel probe et laborieux. Maire révoqué. Outrages vis-à-vis du pouvoir. Coulage de balles.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Industriel probe et laborieux. Maire de Janville après 1848, révoqué depuis plus d'un an. Ombrageux vis-à-vis du pouvoir mais a quelque mesure dans ses actes. Il avoue avoir prévenu les gardes nationaux de Janville de se tenir prêts à appuyer toute protestation contre l'acte du pouvoir exécutif. Il avoue avoir fait couler des balles au zinc dans son atelier à la nouvelle des événements de Paris. Ces faits sont graves, cependant la conduite de Wehrling aîné est moins coupable que celle de son frère et ses opinions moins exaltées. Une distinction doit être faite entre eux. L'éloignement de tous deux entraînerait la fermeture de l'établissement qu'ils dirigent en commun et qui occupe une trentaine d'ouvriers. (Procès-verbal des délibérations du Tribunal mixte du département de la Meurthe, A.N., BB/30/401)

Grâces et commutations de peine

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2595




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : LIR3S-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php