Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Thuillier - Jean Joseph
Numéro d’ordre : 25430 - Numéro de dossier : 10

Informations personnelles

Lieu de naissance : Puchevillers Somme
Âge : 34 ans
Statut conjugal : Marié
Domicile : Amiens, Somme
Profession : Marchand de bois
Type d’activité : Commerces divers
Secteur : Commerce
Antécédents : Condamné 2 fois pour distribution d'écrits non autorisés.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Somme : Internement

Observations en liste générale : Colportage d'écrits dangereux. Annonçait dans les cafés, les cabarets et autres lieux publics le prochain triomphe du socialisme et de l'anarchie.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Condamné 2 fois en 1850 à Amiens et à Abbeville pour distribution d'écrits non autorisés. Il a subi 2 mois de prison par suite de ces jugements. Sa profession qui lui fournissait l'occasion de fréquents voyages dans les campagnes n'a pas peu contribué à lui créer une clientèle pour les hommes de désordre. Il a développé autant qu'il en était capable les théories du socialisme en colportant les écrits dangereux et soutenant dans les cabarets, estaminets et lieux publics le prochain triomphe de l'anarchie. Arrêté et mis en liberté dans les premiers jours du mois de décembre il a dû être, sous le poids de la réprobation publique, arrêté de nouveau. Il attend à Doullens la décision qui sera prise à son égard. Il est fort important que Thuillier soit éloigné du département. Réduit aux faibles ressources de sa pauvre intelligence et privé de l'impulsion d'un meneur d'Amiens nommé Chevalier compris dans la catégorie des expulsés, il ne présentera pas ailleurs les dangers que son impunité pourrait produire sur l'esprit de la classe la plus nombreuse. (Département de la Somme. Procès-verbaux de la commission mixte, rédigés par le Préfet, A.N., BB/30/399)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Surveillance le 15/08/1852

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2594 Dossiers de grâce :
Remarques de l’auteur de la base de données :
Demande de pension rejetée, F/15/4089.




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : LIR3S-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php