Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Scoevola - Ambroise
Numéro d’ordre : 24276 - Numéro de dossier : 35

Informations personnelles

Lieu de naissance : Brassac Tarn
Âge : 38 ans
Statut conjugal : Veuf 1 enfant(s)
Domicile : Labastide, Tarn
Profession : Scieur de long
Type d’activité : Bois
Secteur : Industrie
Antécédents : 1849, un mois de prison, menaces de mort.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Tarn : Cayenne Embarqué le 29/5/1852

Observations en liste générale : Membre ardent d'une société secrète. Propos sanguinaires. Très dangereux. Mauvais antécédents.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Vie privée très immorale. Tapageur. Mauvais mari du vivant de sa femme.
Scoevola a déjà été poursuivi deux fois par la cour d'assises du Tarn pour coups et blessures et acquitté, et plus tard, il a été condamné à un mois de prison par jugement d'appel du tribunal d'Albi en juin 1849 pour menaces de mort sous condition en matière politique.
Scoevola était membre très ardent de la société secrète. Il a assisté à diverses initiations. Il était à la réunion du 6 décembre, placé en vedette sur la route.
C'est un homme très redouté. Il a proféré les menaces de mort les plus graves avec les détails les plus sanguinaires contre Joseph Cros, Pierre Barthez, Malafosse et Vidal. Il est arrêté. (Département du Tarn. Procès-verbal des opérations de la Commission départementale, A.N., BB/30/402)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Expulsion le 12/08/1854

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2594 Dossiers de grâce : BB/22/177
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4090




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php