Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Ridard - Thomas
Numéro d’ordre : 22743 - Numéro de dossier : 14

Informations personnelles

Lieu de naissance : Marcé Maine-et-Loire
Âge : 48 ans
Statut conjugal : Marié
Domicile : Corné, Maine-et-Loire
Profession : Médecin
Type d’activité : Professions médicales
Secteur : Professions libérales
Antécédents : Déjà condamné pour apposition d'un placard séditieux.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Maine-et-Loire : Internement

Observations en liste générale : Plus vaniteux qu'intelligent. Peu dangereux en politique. A excité à la révolte, mais sans beaucoup de succès.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Condamné par la cour d'assises de Maine-et-Loire en 1849 pour apposition d'un placard séditieux.
Plus vaniteux qu'intelligent, son exaltation politique était plutôt un rôle qu'une conviction.
A quitté son domicile le 4 décembre pour se rendre à Angers et a envoyé par un émissaire une lettre destinée à provoquer la marche de la garde nationale de Corné sur la ville. Correspondant de l'ex Représentant Lagrange pour la souscription et la propagande socialiste. (Tableau dressé par la commission constituée pour le département de Maine-et-Loire en vertu des instructions du gouvernement du 2 février 1852, A.N., BB/30/399)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Surveillance le 12/06/1852
Grâce définitive le 30/06/1855

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2594 Dossiers de grâce : BB/22/186




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : LIR3S-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php