Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Manabéra - Guillaume Jean
Numéro d’ordre : 17172 - Numéro de dossier : 270

Informations personnelles

Lieu de naissance : Lectoure Gers
Âge : 37 ans
Statut conjugal : Marié 1 enfant(s)
Domicile : Roquelaure, Gers
Profession : Traceur carrier
Type d’activité : Taille des pierres
Secteur : Industrie
Antécédents : 15 jours de prison, outrages à la gendarmerie.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Gers : Algérie moins
Transporté en Algérie à Bourkika, province : Alger

Observations en liste générale : Excitation à la guerre civile avec menaces. Participation à l'insurrection. Homme violent et redouté.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Détenu. Caractère violent; abruti par l'ivrognerie; redouté dans sa commune à raison de sa violence. Dans la nuit du 3 au 4 décembre, il parcourut la commune de Roquelaure pour faire soulever les habitants. Il dit, notamment, au nommé Serres, qu'il était un lâche et qu'on saurait bien le faire marcher. Le 4 décembre, jour de l'insurrection, marcha sur Auch, avec un certain nombre d'insurgés de sa commune et il se trouvait au milieu des rassemblements armés au moment des charges de cavalerie. (Département du Gers. Insurrection de décembre 1851, SHD, 7 J 71)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Remise le 02/02/1853

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2592 Dossiers de grâce : BB/30/467 BB/22/152
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4024




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php