Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Mallet - Louis Augustin
Numéro d’ordre : 17149 - Numéro de dossier : 5

Informations personnelles

Lieu de naissance : Fourches Calvados
Âge : 38 ans
Statut conjugal : Marié
Domicile : Hoguette (La), Calvados
Profession : Propriétaire et chasseur de taupes
Type d’activité : Agriculture
Secteur : Agriculture
Antécédents : Arrêté en juin 1848 pour insurrection. Liberté; 1852, 1 mois de prison, 100 frs d'amende pour excitation à la haine et au mépris du gouvernement.
Voir la fiche de cette personne dans la base des Inculpés de 1848

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte  : Algérie plus

Observations en liste générale : Agent actif de propagande. Homme des plus dangereux, par son énergie et sa brutalité sauvage.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : "Arrêté lors des événements de Juin. Véritable bandit. Actuellement détenu pour outrages contre le Président de la République. Pris à Paris, sur les barricades en juin 1848 Mallet a été au fort d'Ivry où, ""d'après son aveu"", il serait resté deux mois et demi. Mais il résulte d'une lettre de la Préfecture de Police au procureur de la République de Caen, du 17 janvier dernier, qu'écroué au fort d'Ivry le 3 août 1848 il a été mis en liberté dès le 27. Depuis sa sortie d'Ivry, Mallet n'a pas cessé d'être un agent fort actif de propagande. C'est un des hommes les plus dangereux par son énergie et son habileté sauvage. ([Liste des décisions de la Commission mixte du Calvados], SHD, 7 J 68)"

Grâces et commutations de peine

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2592
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4002




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php