Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Magnier - Charles
Numéro d’ordre : 16996 - Numéro de dossier : 1250

Informations personnelles

Lieu de naissance : Selle-sur-le-Bied (La) Loiret
Âge : 35 ans
Statut conjugal : indéterminé
Domicile : Montargis, Loiret
Profession : Brasseur
Type d’activité : Alimentation [Industrie]
Secteur : Industrie
Antécédents : 1844, 15 jours de prison, 50 frs d'amende, rébellion.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Proposition des commissions militaires : 1ère catégorie
Décision de la commission de révision de Paris : Algérie plus

Observations en liste générale : Part active à l'insurrection. Le 6 décembre, en vue des événements qui devaient s'accomplir dans la journée, Magnier a fait une démarche chez Mr Rondeau pour l'engager à accepter la Sous-Préfecture, certain, disait-il, que le soir lui et ses amis seraient maîtres de la ville. Faisait partie de la bande armée qui se porta sur la Mairie et qui fit feu sur les gendarmes dont plusieurs furent blessés. Pillage d'armes. Affiliation aux sociétés secrètes.

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Remise le 02/02/1853

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2592 Dossiers de grâce : BB/22/154/2
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4045B
Dossiers des commissions militaires de Paris Service historique de la Défense : 7 J 25




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php