Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Léger - Ferdinand
Numéro d’ordre : 16154 - Numéro de dossier : 41

Informations personnelles

Lieu de naissance : Thouron Vienne (Haute)
Âge : 48 ans
Statut conjugal : Marié 1 enfant(s)
Domicile : Bussière-Poitevine, Vienne (Haute)
Profession : Officier de santé
Type d’activité : Professions médicales
Secteur : Professions libérales
Antécédents : 1 mois de prison, outrages à un commissaire de police.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Vienne (Haute) : Expulsion Temporaire

Observations en liste générale : Opinions socialistes. Provocation à l'insurrection.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Ces quatre inculpés, connus à Bussière-Poitevine par leurs antécédents socialistes sont compris dans une même accusation. Michel Roi a appelé aux armes, a envoyé à Léon Herbert une lettre écrite par Filloux pour provoquer à l'insurrection. Léger a assisté à tous les conciliabules tenus par Roi et Filloux, a donné son assentiment au plan d'attaque de Bellac qui était discuté devant lui. Tous ont envoyé chez Lavignère demander des ordres. Ce dernier était à Bessines l'un des chefs du socialisme. Lavignère est venu dans la journée du 4 prendre le mot d'ordre à Limoges, y a passé quelques minutes et est reparti dans la commune de Saint-Sauveur où il est allé le porter. (Travail de la Commission mixte de la Haute Vienne sur les inculpés dans les mouvements insurrectionnels de décembre 1851, SHD, 7 J 80)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Internement hors de la Haute-Vienne le 30/06/1852
Remise le 08/01/1853

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2592 Dossiers de grâce : BB/22/145
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4111
Remarques de l’auteur de la base de données :
"Etait en ""éloignement momentané"" au décret du 30/06/1852."




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php