Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Icard, dit Calote - Ferdinand
Numéro d’ordre : 14054 - Numéro de dossier : 17

Informations personnelles

Lieu de naissance : Cabrières Vaucluse
Âge : 36 ans
Statut conjugal : indéterminé
Domicile : Cabrières, Vaucluse
Profession : Cultivateur
Type d’activité : Agriculture
Secteur : Agriculture
Antécédents : Repris 3 fois de justice pour vols.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Vaucluse : Cayenne Embarqué le 29/5/1852

Observations en liste générale : A sonné le tocsin. Etait à la tête d'une bande armée. A forcé le maire à lui remettre des fusils.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Il a forcé la femme du sieur Rey à lui remettre les clefs du clocher de Cabrières et a sonné le tocsin. Dans la soirée du 7 décembre 1851, il a, étant à la tête de 10 hommes armés, sommé le maire de lui remettre des armes et sur son refus, il a appelé à leur aide une bande d'insurgés qui ont contraint le Maire à leur remettre les fusils de la garde nationale, la carabine du garde champêtre qu'ils avaient jusqu'alors voulu exiger de lui et à signer un bon de huit francs pour dépenses faites dans un café. Le 9 décembre il a tenté de faire enrôler dans la bande à la tête de laquelle il se trouvait les ouvriers du canal de l'Isle. Il fut arrêté le 11 décembre dans le domicile de Marius Brun, ayant à sa portée un fusil chargé et une giberne contenant des munitions. Icard est homme dangereux condamné trois fois pour vol. (Département du Vaucluse. État nominatif des détenus politiques…, SHD, 7 J 80)

Grâces et commutations de peine

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2591




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php