Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Faitot - Jean
Numéro d’ordre : 10385 - Numéro de dossier : 5

Informations personnelles

Lieu de naissance : Villotte Côte-d'Or
Âge : 50 ans
Statut conjugal : Veuf 3 enfant(s)
Domicile : Sans domicile, Marne (Haute)
Profession : Ancien forgeron
Type d’activité : Métaux ordinaires
Secteur : Industrie
Antécédents : Condamné 13 fois pour vagabondage, cris séditieux et outrages; 5 ans de surveillance, jugement de Troyes, décembre 1850.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Marne (Haute) : Cayenne Embarqué le 17/7/1852

Observations en liste générale : Sortant des prisons de Langres. Injures et menaces envers des citoyens. Pillard. A menacé de tuer le juge de paix et de brûler le curé avec sa maison. Nature sauvage.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : "Sortant des prisons de Langres le 23 décembre 1851, sur la route et sans qu'il y eût provocation de leur part, il dit à des témoins qu'il était rouge et que les blancs étaient des lâches, des propres à rien : ""ils veulent me faire exiler et c'est nous qui les faisons vivre. Qu'on vienne m'arrêter, ajouta-t-il, vous voilà quatre, j'en descendrais déjà bien un !"". Un peu plus tard, dans le village de Daillecourt, il s'écriait avec exaltation : ""je suis un franc rouge ! malheur à qui viendrait m'arrêter, si les affaires avaient bien tourné, les riches n'auraient plus rien sous le soleil"". il ajouta ""qu'il se f…des autorités, que si on venait l'arrêter, il ferait un coup de sa tête"".
Dans un autre moment, il s'écriait encore que s'il y avait plusieurs individus comme lui, ils pilleraient M. le curé, que les curés étaient des brigands qui violaient les femmes.
Après son arrestation, il menaça le juge de paix en disant qu'il n'était pas un honnête homme, que s'il venait une nouvelle révolution, il passerait par ses mains.
En rupture de ban.
Antécédents déplorables. Il a déjà subi treize condamnations pour vagabondage, cris séditieux, outrages envers des fonctionnaires. Nature sauvage et très exaltée. (Haute-Marne. Décisions de la Commission mixte, SHD, 7 J 74)"

Grâces et commutations de peine

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2590
Remarques de l’auteur de la base de données :
Présent dans l'État des individus condamnés à la transportation à Cayenne par les commissions mixtes départementales (A.N., F/7/12712)




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php