Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Estrabaud - Pierre Auguste
Numéro d’ordre : 10197 - Numéro de dossier : 10

Informations personnelles

Lieu de naissance : Mazamet Tarn
Âge : 24 ans
Statut conjugal : Célibataire
Domicile : Mazamet, Tarn
Profession : Fileur
Type d’activité : Textile
Secteur : Industrie

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Tarn : Algérie plus
Transporté en Algérie à Alger, province : Alger

Observations en liste générale : Vie privée honnête. Etait avec les insurgés qui ont croisé la baïonnette sur les hussards. Soupçonné de s'être enrôlé dans une société secrète.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Vie privée honnête.
Estrabaud était au nombre des insurgés qui ont croisé la baïonnette contre les hussards, blessé grièvement d'un coup de pistolet tiré à brûle-pourpoint par le lieutenant Peltier, ripostant à un coup de feu tiré par les insurgés.
De graves présomptions le signalent comme enrôlé dans la société secrète. Il était parti de chez Barthès avec les sociétaires pour l'envahissement de la Mairie. (Département du Tarn. Procès-verbal des opérations de la Commission départementale, A.N., BB/30/402)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Remise le 02/02/1853

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2590 Dossiers de grâce : BB/22/160
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4211
Remarques de l’auteur de la base de données :
Faisait l'objet d'une mesure antérieure d'internement dans le décret de grâce.




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php