Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Esparos - Barthélémy
Numéro d’ordre : 10117 - Numéro de dossier : 36

Informations personnelles

Lieu de naissance : Ponsampère Gers
Âge : 62 ans
Statut conjugal : Marié 4 enfant(s)
Domicile : Mirande, Gers
Profession : Menuisier
Type d’activité : Ameublement
Secteur : Industrie

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Gers : Algérie plus
Transporté en Algérie à Pont du Chéliff, province : Oran

Observations en liste générale : Démagogue exalté. A pris part à l'envahissement de la sous-préfecture. Etait armé d'une broche dont il porta trois coups au percepteur.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Détenu. Homme d'une inconduite notoire. Démagogue exalté. Le 4 décembre, jour de l'insurrection, au moment où les bandes armées envahissent la sous préfecture, Esparos fut vu, une broche à la main. Il porta un premier coup de cet instrument vers la personne de M. Lagrange, percepteur et perça le chapeau de ce fonctionnaire. Un second coup porta sur l'épaule et un troisième était dirigé vers la figure. Cet acharnement à frapper un fonctionnaire public, dans un moment si grave, mérite une sévère répression, surtout si l'on songe que quelques instants après, un coup de feu était tiré sur la personne de M. le sous-préfet. (Département du Gers. Insurrection de décembre 1851, SHD, 7 J 71)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Surveillance en Algérie le 04/12/1852
Surveillance le 30/12/1854

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2590 Dossiers de grâce : BB/22/184
Remarques de l’auteur de la base de données :
Marié, 8 enfants, selon le registre des transportés en Algérie (A.N. F/7/2587). Demande de pension rejetée, F/15/4126.




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php