Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Duprat - Pierre
Numéro d’ordre : 9763 - Numéro de dossier : 343

Informations personnelles

Lieu de naissance : Montesquiou Gers
Âge : 44 ans
Statut conjugal : Marié 3 enfant(s)
Domicile : Montesquiou, Gers
Profession : Métayer
Type d’activité : Agriculture
Secteur : Agriculture
Antécédents : 1851, 66 frs d'amende délit de chasse.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Gers : Algérie moins
Transporté en Algérie à Constantine, province : Constantine

Observations en liste générale : A pris part en armes à l'insurrection. A fait entendre de violentes menaces contre un gendarme à qui il arracha les armes.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Détenu. Homme d'un caractère paisible, sans aucun précédent fâcheux. Le 4 décembre, jour de l'insurrection, au moment où la brigade de gendarmerie de Plaisance de rendait à Mirande, le gendarme Lalanne, pressé par un groupe d'insurgés s'était réfugié chez le sieur Espenat. Parmi les plus acharnés, on remarqua Duprat qui faisait entendre les plus violentes menaces. Il était alors armé. Le même jour, divers effets d'équipement militaires furent portés chez le nommé Lacaze par quelques individus en tête desquels se trouvait Duprat. Ces effets consistaient en une carabine, une baïonnette, une giberne garnie de cartouches et un pistolet qui avait été enlevé au gendarme Lalanne. Duprat se vanta, en même temps qu'un nommé Laffargue d'avoir pris ces effets à ce militaire. Bientôt après, Duprat se rendit à Mirande avec l'attroupement armé. On explique la violence de sa conduite quand on sait qu'i a été condamné pour délit de chasse, ce qui avait excité en lui les sentiments de vengeance. (Département du Gers. Insurrection de décembre 1851, SHD, 7 J 71)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Surveillance le 15/08/1852

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2590 Dossiers de grâce : BB/22/179
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4023
Remarques de l’auteur de la base de données :
Demeurant à Pouy-le-Bon selon le registre des transportés en Algérie (A.N. F/7/2587) et en demande de grâce.




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php