Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Duportal - Armand
Numéro d’ordre : 9744 - Numéro de dossier : 8

Informations personnelles

Lieu de naissance : Toulouse Garonne (Haute)
Âge : 37 ans
Statut conjugal : Marié 2 enfant(s)
Domicile : Toulouse, Garonne (Haute)
Profession : Homme de lettres
Type d’activité : Artistes
Secteur : Professions libérales
Antécédents : 1851, 1 mois de prison, 1000 frs d'amende, délit de compte rendu infidèle, mauvaise foi; 1852, 15 jours de prison, 1000 frs d'amende, outrages au Préfet des Pyrénées Orientales.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Garonne (Haute) : Algérie plus
Transporté en Algérie à Cherchell, province : Constantine

Observations en liste générale : Rédacteur en chef de l'Emancipation. Rédacteur principal et signataire de l'appel aux armes. Harangue le peuple, le pousse à l'insurrection. Etait porteur d'un pistolet chargé.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Le sieur Duportal, rédacteur en chef de l'Emancipation, rédacteur principal et signataire de l'appel à la révolte publié par ce journal le 3 décembre dernier, déclarait hautement le même jour au milieu de la foule, en s'adressant à un des commissaires de police de cette ville qui venait d'arrêter un des insurgés, que les autorités étaient désormais sans pouvoir et qu'il ne fallait plus les reconnaître. Bientôt après, suivi de quelques uns de ses amis, il se rendit sur la place du Capitole, il y harangua la foule, proclama l'insurrection et distribua de nombreux exemplaires de la proclamation qu'il venait de faire imprimer dans les bureaux de son journal. A ce moment il était porteur d'un pistolet chargé à balle et prêt à faire feu. (Département de la Haute-Garonne. Procédures relatives aux insurrections de décembre 1851.Tableau des décisions prises par la commission mixte…, A.N. BB/30/402)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Remise le 26/01/1853
Remise le 02/02/1853

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2590 Dossiers de grâce :
Remarques de l’auteur de la base de données :
Journaliste, 5 000 f., selon le registre des transportés en Algérie (A.N. F/7/2587). Mesure de grâce répétée dans le décret du 2/2/1853.




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php