Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Delord - Antoine
Numéro d’ordre : 8610 - Numéro de dossier : 327

Informations personnelles

Lieu de naissance : Alais Gard
Âge : 36 ans
Statut conjugal : Marié
Domicile : Alais, Gard
Profession : Clerc de notaire
Type d’activité : Professions libérales
Secteur : Professions libérales

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Gard : Algérie plus

Observations en liste générale : Chef de société secrète. Membre du Comité insurrectionnel. Faisait inscrire les noms des démocrates qui s'enrôlaient parmi les insurgés. Commandait une colonne qui s'est dirigée sur Nîmes. A fait un mal immense par sa propagande anarchique.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Attendu que cet inculpé était le chef de toutes les sociétés secrètes organisées dans tout l'arrondissement d'Alais; qu'il s'intitule lui-même, dans un écrit compris aux pièces de la procédure, chef des montagnards de l'arrondissement; que dans les premiers jours de décembre il a été le principal organisateur de l'insurrection; que pendant la soirée du 5, il siégeait au cercle démocratique, en compagnie des autres membres du comité insurrectionnel qui venait d'être formé; qu'il expédia de là dans toutes les parties de l'arrondissement, un ordre de prendre les armes, signé de lui et de quatre autres membres du comité; qu'il faisait inscrire sur une liste les noms des démocrates qui se présentaient pour s'enrôler dans les rangs des insurgés; que la même nuit, il se mit à la tête d'une nombreuse colonne en compagnie de Favant, Murjas, Auquier et autres meneurs du parti et se dirigea sur Nîmes; qu'il ne s'arrêta et ne rebroussa chemin que lorsqu'il rencontra les émissaires du comité central de Nîmes qui lui apportèrent contr'ordre; que cet inculpé est signal par l'autorité d'Alais comme ayant fait un mal immense dans cet arrondissement par son activité à propager parmi les ouvriers et les cultivateurs les doctrines anarchiques. (Registre des décisions rendues par la Commission mixte du Gard, SHD, 7 J 70)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Remise le 02/02/1853

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2590 Dossiers de grâce : BB/22/152
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4019




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : LIR3S-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php