Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Dejus, fils - Pierre
Numéro d’ordre : 8440 - Numéro de dossier : 236

Informations personnelles

Lieu de naissance : Jegun Gers
Âge : 36 ans
Statut conjugal : Marié
Domicile : Antras, Gers
Profession : Cultivateur
Type d’activité : Agriculture
Secteur : Agriculture

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Gers : Algérie moins
Transporté en Algérie à Birkadem, province : Alger

Observations en liste générale : Agent actif du parti socialiste. Affilié aux sociétés secrètes. Homme violent. Redouté. Faisait encore de la propagande après la défaite de l'insurrection. Possède 20 000 fr.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : "Détenu. Homme d'un caractère violent. Redouté dans sa commune. D'une moralité suspecte. Un des agents les plus actifs du parti socialiste. Il était abonné au journal démagogique l'Ami du peuple et il réunissait les cultivateurs chez lui pour leur en donner lecture. Affilié aux sociétés secrètes et propagateur. Il y a environ deux ans, il disait à l'épouse Bordes ""que si son parti triomphait et si le pillage était autorisé, c'est chez elle qu'on irait d'abord, parce qu'elle était royaliste"". Il était si peu découragé après la grave insurrection du 4 décembre, que les jours suivants, il faisait encore une propagande active, pour porter les cultivateurs à déposer des bulletins négatifs à l'occasion du vote du 20 décembre. Il convient du fait dans son interrogatoire. (Département du Gers. Insurrection de décembre 1851, SHD, 7 J 71)"

Grâces et commutations de peine

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2590 Dossiers de grâce : BB/30/467
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4026
Remarques de l’auteur de la base de données :
Né à Gazaupouy selon le registre des transportés en Algérie (A.N. F/7/2587).




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php