Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Damblanc - Henry
Numéro d’ordre : 8032 - Numéro de dossier : 332

Informations personnelles

Lieu de naissance : Mirande Gers
Âge : 27 ans
Statut conjugal : Célibataire
Domicile : Mirande, Gers
Profession : Cordonnier
Type d’activité : Cuirs et peaux
Secteur : Industrie

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Gers : Algérie moins
Transporté en Algérie à Constantine, province : Constantine

Observations en liste générale : A fait partie des rassemblements qui se portèrent sur la sous-préfecture et la caserne de gendarmerie. Commandant de poste. A forcé les habitants à rendre leurs armes.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Détenu. Homme sans moralité. Le 4 décembre, jour de l'insurrection, fesait partie du rassemblement qui se porta sur la sous-préfecture et en enfonça les portes. Il était aussi parmi ceux qui allèrent désarmer la gendarmerie. Il commandait à l'une des barricades dressées près de M. Cléris. Il pénétra dans le domicile de plusieurs habitants, avec une escorte d'hommes armés, et somma les propriétaires de ces maisons de rendre leurs armes. (Département du Gers. Insurrection de décembre 1851, SHD, 7 J 71)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Surveillance le 04/12/1852

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2590 Dossiers de grâce :
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4023
Remarques de l’auteur de la base de données :
Damblat selon l'État de la commission mixte.




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php