Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Cougoul - Guillaume
Numéro d’ordre : 7573 - Numéro de dossier : 191

Informations personnelles

Lieu de naissance : Aubière Puy-de-Dôme
Âge : 63 ans
Statut conjugal : Marié
Domicile : Aubière, Puy-de-Dôme
Profession : Propriétaire et cultivateur
Type d’activité : Agriculture
Secteur : Agriculture
Antécédents : Compromis en 1841 dans les événements de Clermont.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Puy-de-Dôme : Algérie moins
Transporté en Algérie à Alger, province : Alger

Observations en liste générale : Chef du parti socialiste dans sa commune depuis 1848. Le quatre décembre, il était à l'arrivée de la malle-poste et avait pris toutes les mesures nécessaires pour recruter l'armée de l'émeute. Conspirateur incorrigible.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Depuis longtemps Cougoul est livré aux associations socialistes. En 1841, il a été compromis dans les événements de Clermont. Il s'était présenté à une des barrières de cette ville à la tête de 5 ou 600 hommes de cette commune. Depuis le 24 février 1848, Cougoul est devenu le chef du parti socialiste dans la commune d'Aubière. Les anarchistes ont choisi son nom comme celui d'un homme représentant leurs opinions aux élections du conseil municipal et du conseil d'arrondissement. Il était à l'arrivée de la malle le 4 décembre et il avait pris toutes les mesures nécessaires pour recruter à Aubière l'armée de l'émeute. C'est un conspirateur incorrigible qui a l'ambition d'arriver à de hautes fonctions et qui est bien sûr de ne jamais pouvoir arriver sous un gouvernement qui choisira ses fonctionnaires parmi les hommes honnêtes et capables. (Département du Puy-de-Dôme. État des décisions de la Commission départementale…, SHD, 7 J 77)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Internement le 02/12/1852
Surveillance le 27/04/1853

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2590 Dossiers de grâce : BB/22/166
Dossier de pension : Archives nationales F/15/3976
Remarques de l’auteur de la base de données :
15 000 f selon le registre des transportés en Algérie (A.N. F/7/2587).




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php