Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Cortade - Jean Marie
Numéro d’ordre : 7450 - Numéro de dossier : 97

Informations personnelles

Lieu de naissance : Lavardens Gers
Âge : 39 ans
Statut conjugal : Célibataire
Domicile : Jegun, Gers
Profession : Charron
Type d’activité : Carrosserie
Secteur : Industrie
Antécédents : 1843, un mois de prison, coups et blessures.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Gers : Algérie plus
Transporté en Algérie à Birkadem, province : Alger

Observations en liste générale : Capable de tous les excès. A tenu contre le chef de l'Etat les propos les plus infâmes. Très dangereux. Décédé le 19 janvier 1853, hôpital du Dey.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : "En fuite. Signalé par l'instruction comme très dangereux. Capable de tout, même d'assassinat. Il s'est exprimé avec une grande violence contre le Président de la République. ""C'est à lui que j'en veux, disait-il, si je le tenais, je lui tirerais les boyaux du ventre"". Quinze jours avant l'évènement du 2 décembre, il disait d'un ton très animé à Bartarès, un des chefs socialistes : ""Nous ferons marcher les riches, tu les mettras devant et je les piquerai par derrière"". Dans la nuit du 3 au 4 décembre, a uni ses efforts à ceux de Pergens, un des hommes les plus dangereux de cette contrée, pour soulever les campagnes, disant aux cultivateurs qu'ils seraient mis à mort s'ils ne marchaient avec les insurgés. Il parvint, notamment au moyen de ces menaces, à entraîner les ouvriers du nommé Cortade. (Département du Gers. Insurrection de décembre 1851, SHD, 7 J 71)"

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Remise le 02/02/1853

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2590 Dossiers de grâce : BB/22/152
Remarques de l’auteur de la base de données :
Décédé le 9 janvier 1853 selon le registre des transportés en Algérie (A.N. F/7/2587).




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php