Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Contaut - Charles Gaspard
Numéro d’ordre : 7311 - Numéro de dossier : 46

Informations personnelles

Lieu de naissance : Épinal Vosges
Âge : 50 ans
Statut conjugal : Marié 2 enfant(s)
Domicile : Neufchâteau, Vosges
Profession : Marchand de fer
Type d’activité : Commerces divers
Secteur : Commerce
Antécédents : 23/5/1849, 16 frs d'amende, affichage d'un imprimé sans déclaration préalable.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Vosges : Surveillance

Observations en liste générale : Considéré comme un des chefs du parti socialiste. Propagandiste.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Dans les premiers mois de 1848; M. Contaut avait rendu quelques services à la cause de l'ordre, mais ses concitoyens l'ont bientôt vu prendre place dans le camp opposé. Quelle fut la cause de changement ? On l'attribue aux déceptions d'une candidature électorale. A partir de son échec, il a été considéré comme l'un des chefs du parti rouge. Il a de l'influence par ses relations dans les campagnes, par son apparence de douceur et de bonhommie, apparence qui n'exclut ni la ruse ni l'adresse et qui, chez lui, leur viennent en aide. (Département des Vosges. État des propositions faites par la Commission départementale à l'égard des individus qui sont l'objet de mesures de sûreté générale, SHD, 7 J 80)

Grâces et commutations de peine

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2589
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4112




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php