Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Chaudron - Michel
Numéro d’ordre : 6521 - Numéro de dossier : 5

Informations personnelles

Lieu de naissance : Moussey Meurthe
Âge : 26 ans
Statut conjugal : Célibataire
Domicile : Réchicourt, Meurthe
Profession : Cordonnier
Type d’activité : Cuirs et peaux
Secteur : Industrie

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Meurthe : Algérie plus Cayenne, embarqué le 25/4/1853
Transporté en Algérie à Alger, province : Alger

Observations en liste générale : Mauvais antécédents politiques et privés. Violent, serait capable de se porter à des crimes dans un moment de troubles. Cris séditieux des plus épouvantables.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : "A les plus mauvais antécédents sous les rapports privés et politiques. Est d'un caractère violent. Dans un moment de trouble, il se mettrait à la tête d'une émeute et commettrait des crimes. On lui impute de s'être rendu coupable, il y a quelques années, d'une rébellion envers les préposés de l'administration des contributions indirectes. Le 18 et le 28 décembre dernier, à Réchicourt et à Moussey, Chaudron s'écria au cabaret : ""A bas Napoléon ! vive la guillotine ! vive le sang ! vive la tête de Napoléon à la guillotine !"" puis, passant la main sur son cou et simulant l'action d'un fer tranchant, il dit : ""Raser"". Le 28 décembre il répéta ce propos dans le bureau de tabac d'un sieur Vannier et il ajouta, en faisant le même geste ""et puis raser, que le sang coule ! à bas la tête de Napoléon !"". Ces faits ont été judiciairement établis. Le prévenu dit ne se souvenir de rien. Il n'était pas ivre comme il le prétend. (Procès-verbal des délibérations du Tribunal mixte du département de la Meurthe, A.N., BB/30/401)"

Grâces et commutations de peine

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2589
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4054




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php