Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Chatelais - Romain
Numéro d’ordre : 6492 - Numéro de dossier : 2

Informations personnelles

Lieu de naissance : Angers Maine-et-Loire
Âge : 29 ans
Statut conjugal : Célibataire
Domicile : Angers, Maine-et-Loire
Profession : Serrurier
Type d’activité : Métaux ordinaires
Secteur : Industrie

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Maine-et-Loire : Algérie moins
Transporté en Algérie à Alger, province : Alger

Observations en liste générale : Affiliateur actif. Menaces. Violent, capable de tout mal. Excessivement dangereux.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : "A fait partie de toutes les sociétés secrètes formées à Angers depuis 1848. Il a été l'un des chefs les plus actifs de l'émeute. C'est lui, qui voyant l'insuccès des efforts tenté pour renverser la grille de la mairie, s'écria : ""C'est une corde qu'il faudrait, je vais en chercher une"" et qui revint en effet avec une corde qui, attachée à la grille et secoué en cadence, ébranla et allait renverser la clôture, quand la troupe dégagea la mairie.
La veille des élections présidentielles, il se rendit dans un commune du département et s'efforça à l'aide de fausses nouvelles, de propos outrageants et même de menaces de détourner les suffrages. (Tableau dressé par la commission constituée pour le département de Maine-et-Loire en vertu des instructions du gouvernement du 2 février 1852, A.N., BB/30/399)"

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Remise le 02/02/1853

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2589 Dossiers de grâce : BB/22/156
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4052A




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php