Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Chambert - Maxime
Numéro d’ordre : 6164 - Numéro de dossier : 1116

Informations personnelles

Lieu de naissance : Caspestang Hérault
Âge : 44 ans
Statut conjugal : Marié 2 enfant(s)
Domicile : Capestang, Hérault
Profession : Propriétaire
Type d’activité : Non précisé
Secteur : Indéterminé

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Hérault : Conseil de guerre Condamné à la déportation en enceinte fortifiée et dégradation civique, peine commuée en 15 ans de transportation à la Guyane (embarqué le 25 avril 1853)

Observations en liste générale : Mauvaise moralité. Très exalté. Président de la Commission exécutive. Part active à l'insurrection. Affilié. Chef influent. Complot. Tentative d'assassinat sur les gendarmes.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Mauvaise moralité. Très exalté. Président de la Commission exécutive. Insurrection, part active. Bandes armées. Chef. Complicité d'assassinat des gendarmes. Société secrète. Chef influent. Complot. (Décisions de la commission supérieure de l'Hérault, SHD, 7 J 72)

Grâces et commutations de peine

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2589
Remarques de l’auteur de la base de données :
Demande de pension rejetée, F/15/4128.




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php