Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Cestac - Antoine
Numéro d’ordre : 5979 - Numéro de dossier : 24

Informations personnelles

Lieu de naissance : Mirande Gers
Âge : 44 ans
Statut conjugal : Marié
Domicile : Mirande, Gers
Profession : Maçon
Type d’activité : Bâtiment
Secteur : Industrie

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Gers : Algérie plus
Transporté en Algérie à Pont du Chéliff, province : Oran

Observations en liste générale : Démagogue très exalté. Redouté à cause des menaces qu'il proférait. Faisait partie du rassemblement qui se porta à la préfecture et à la caserne. Criait aux armes. Est monté sur une barricade le sabre à la main.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : "Détenu. Démagogue très exalté. Connu par l'extrême violence de son caractère et redouté à raison des menaces qu'il profère, même dans sa prison. C'est un de ces hommes qui inspirent une véritable terreur à la population. Le 4 décembre, jour de l'insurrection, il faisait partie du rassemblement armé qui se porta à la sous-préfecture et à la caserne; il criait ""aux armes"". Il a été vu, le sabre à la main, sur la barricade construite près de la prison. Il avoue lui-même n'avoir pas abandonné son sabre pendant 24 heures. (Département du Gers. Insurrection de décembre 1851, SHD, 7 J 71)"

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Surveillance en Algérie le 18/12/1852
Internement le 28/12/1853

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2589 Dossiers de grâce : BB/22/138 BB/30/467 BB/22/170
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4024
Remarques de l’auteur de la base de données :
Sestac en demande de grâce. Ne figure pas dans le décret de grâce à la date indiquée dans le dossier de grâce au 4/12/1852.




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php