Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Carboué - Pierre
Numéro d’ordre : 5441 - Numéro de dossier : 382

Informations personnelles

Lieu de naissance : Eauze Gers
Âge : 53 ans
Statut conjugal : Marié 1 enfant(s)
Domicile : Eauze, Gers
Profession : Cordonnier
Type d’activité : Cuirs et peaux
Secteur : Industrie

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Gers : Algérie moins
Transporté en Algérie à Maison Carrée, province : Alger

Observations en liste générale : Un des chefs de la démagogie à Eauze. A fait sonner le tocsin. Pillage d'armes. Décédé le 4/8/1853 à Milianah.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Détenu. Un des chefs de la démagogie à Eauze. Signalé comme un homme dangereux et comme un homme d'action. Dans la nuit du 4 au 5 décembre, il assistait à une réunion politique qui eut lieu chez le nommé Péchin. Le 5 décembre, il faisait partie du dîner qui eut lieu chez le Né Rabarra où se trouvaient réunis 20 ou 25 socialistes. Le nommé Montoulieu, chef des démagogues de cette contrée s'y trouvait. C'est Carboué qui a contraint le nommé Dubrouil a sonner le tocsin. Après qu'on eut enfoncé les portes de l'hôtel de ville d'Eauze, Carboué fut un des premiers qui s'emparèrent des fusils déposés à la Mairie. Les insurgés d'Eauze ne se retirèrent qu'après avoir reçu la nouvelle des événements d'Auch et de Condom. (Département du Gers. Insurrection de décembre 1851, SHD, 7 J 71)

Grâces et commutations de peine

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2589
Remarques de l’auteur de la base de données :
Décédé le 4/8/1852 selon le registre des transportés en Algérie (A.N. F/7/2587) et dans le dossier de demande de pension. Demande de pension tardive, F/15/4160.




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php