Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Berthet - Pierre
Numéro d’ordre : 2612 - Numéro de dossier : 194

Informations personnelles

Lieu de naissance : Carouge Suisse
Âge : 38 ans
Statut conjugal : Marié 6 enfant(s)
Domicile : Lyon, Rhône
Profession : Journalier
Type d’activité : Industrie. Non précisé
Secteur : Industrie
Antécédents : 1849, 3 mois et 20 jours de prévention, insurrection de juin 1849 à Lyon.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Rhône : Expulsion

Observations en liste générale : Affilié à la société secrète des Carbonari. Socialiste. Dangereux. Mauvais propos contre le Président et l'armée.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Il a fait, comme prévenu d'avoir pris part à l'insurrection de juin 1849, trois mois et vingt jours de prison préventive. Il est affilié à la société secrète des Carbonari. Socialiste exalté et dangereux, Berthet avait pris la fuite après les évènements de décembre dernier. Il ne cessait de tenir sur le port et dans les cabarets de Vaise les plus mauvais propos contre le Président et l'armée. (Commission départementale du Rhône. Insurrection de décembre. État des affaires sur lesquelles la commission départementale du Rhône a définitivement statué, A.N., BB/30*/401/1)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Grâce le 29/03/1852

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2588 Dossiers de grâce :
Remarques de l’auteur de la base de données :
Remis entre les mains des autorités suisses.




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php