Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Berthet - Jean Baptiste
Numéro d’ordre : 2610 - Numéro de dossier : 83

Informations personnelles

Lieu de naissance : Dijon Côte-d'Or
Âge : 51 ans
Statut conjugal : Marié 1 enfant(s)
Domicile : Dijon, Côte-d'Or
Profession : Cafetier
Type d’activité : Aliments [Commerce]
Secteur : Commerce
Antécédents : Condamné à l'amende pour délit de chasse; 10 jours de prison, port illégal de costume; 10 frs d'amende, détention d'armes.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte  : Police correctionnelle

Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Les renseignements recueillis par l'administration sur cet individu s'accordent avec la notice judiciaire qui le concerne. (Procès-verbal des décisions de la Commission mixte du département de la Côte-d'Or, A.N., BB/30/400 Notice judiciaire n° 83. Berthet tient à Dijon un café qui en 1848 devint le lieu de réunion de James Demontry et de ses compagnons. Berthet s'enthousiasma pour une opinion dont les représentants étaient ses plus fidèles habitués. Mais ceux-ci disparurent peu à peu, sans payer, et laissant à son compte environ huit mille francs de consommation. Il est devenu par suite moins ardent dans ses opinions. En 1849, il a été condamné à 10 jours d'emprisonnement pour avoir porté publiquement en manière de provocation, le costume d'artillerie de la garde nationale après dissolution de cette compagnie. Des réunions nocturnes du parti ont eu lieu fréquemment dans une salle de son établissement. Berthet pourrait révéler beaucoup de choses s'il voulait parler.
On a saisi chez lui un fusil de garde national qu'il prétend appartenir à un tiers, ce tiers serait, dans tous les cas, un démagogue très exalté, le nommé Ernest Noël de Selongey. Aucune autre charge ne s'élève contre lui.

Grâces et commutations de peine

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2588




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php