Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Bergé - Roch
Numéro d’ordre : 2394 - Numéro de dossier : 19

Informations personnelles

Lieu de naissance : Castelsarrasin Tarn-et-Garonne
Âge : 53 ans
Statut conjugal : Veuf 4 enfant(s)
Domicile : Castelsarrasin, Tarn-et-Garonne
Profession : Clerc d'avoué
Type d’activité : Professions libérales
Secteur : Professions libérales

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Tarn-et-Garonne : Internement à Angers

Observations en liste générale : A dicté le 3 décembre des lettres factieuses écrites au Sous préfet, au nom du Conseil municipal. Présidait un club en 1848. Homme violent, indélicat et immoral.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Il a dicté le 3 décembre les lettres factieuse écrites au sous-préfet de Castelsarrasin, au nom du Conseil municipal.
Cet inculpé est le clerc de Constans. Il est par son esprit astucieux et délié digne de son patron. C'est lui qui fait marcher l'étude de Constans. Il est l'instrument de celui-ci. Après la révolution de Février, pendant que Constans s'emparait de l'autorité municipale, Bergé présidait un club où il se montrait fort violent. C'est un homme indélicat et immoral. Il aurait eu toutes les qualités requises pour présider un tribunal révolutionnaire. Fortune à peu près nulle. (Département du Tarn et Garonne. Commission départementale instituée par l'instruction collective du 3 février 1852, A.N., BB/30/402)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Surveillance le 15/08/1852
Remise le 12/01/1853

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2588 Dossiers de grâce : BB/22/146
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4090




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : LIR3S-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php