Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Beduer - Pierre
Numéro d’ordre : 2163 - Numéro de dossier : 5

Informations personnelles

Lieu de naissance : Cahors Lot
Âge : 32 ans
Statut conjugal : Marié
Domicile : Cahors, Lot
Profession : Lutteur
Type d’activité : Artistes
Secteur : Professions libérales

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Lot : Algérie plus
Transporté en Algérie à Mascara, province : Oran

Observations en liste générale : Homme d'une profonde immoralité. Assez peu influent, mais fort redoutable à cause de sa force herculéenne et de ses mauvaises relations. En décembre a paru dans les rangs de la garde nationale dont il ne faisait point partie. A distribué des armes. Ne mérite aucun égard. Sa femme tient à Cahors une maison de prostitution.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Considérant que le sieur Béduer, homme du reste assez peu influent, serait cependant fort redoutable dans des moments difficiles, soit à cause de sa force herculéenne, soit par suite de ses relations avec tous les bras nus de la ville, soit à cause de son immoralité profonde. Considérant que dans la journée du 3 décembre, le sieur Béduer, qui ne fait pas partie de la garde nationale, s'est néanmoins présenté dans ses rangs; qu'il a prêté un fusil au sieur Clary, instituteur révoqué étranger à la garde nationale et qu'il a donné un fusil de chasse à deux coups, chargé, au sieur Coste, en l'engageant à se mêler aux gardes nationaux. Considérant que le sieur Béduer ne mérite aucun égard et qu'il est dangereux pour la société, moins encore sous le rapport politique que sous le rapport des moeurs, car sa femme tient maison publique. La Commission départementale décide qu'il y a lieu de transporter le sieur Béduer en Algérie et le classer dans la 1ère catégorie, Plus. (Département du Lot. Etat des affaires sur lesquelles a statué la Commission départementale…, A.N., BB/30/398)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Remise le 02/02/1853

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2588 Dossiers de grâce :
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4047
Remarques de l’auteur de la base de données :
Agé de 40 ans, Gladiateur, marié, un enfant selon le registre des transportés en Algérie (A.N. F/7/2587).




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php