Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Barthès, dit France - François
Numéro d’ordre : 1795 - Numéro de dossier : 36

Informations personnelles

Lieu de naissance : Labastide Tarn
Âge : 45 ans
Statut conjugal : Marié 2 enfant(s)
Domicile : Labastide, Tarn
Profession : Scieur de long
Type d’activité : Bois
Secteur : Industrie
Antécédents : 1825, un mois de prison, coups et blessures.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Tarn : Cayenne Embarqué le 29/5/1852

Observations en liste générale : Affilié et affiliateur aux sociétés secrètes. Propos sanguinaires. Mauvais antécédents. Très dangereux.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Homme très dangereux et occupé activement de propagande socialiste.
Barthès est repris de justice. Il fut condamné à un mois de prison le 9 juin 1825 pour coups et blessures.
Membre de la société secrète et travaillant activement à recruter pour elle, il a cherché à affilier Joseph Crozes et Etienne Barthès. Pour entraîner ce dernier, il lui promettait de lui faire donner une partie des prairies appartenant à son maître. Il a tenu les propos les plus sanguinaires en ajournant ses exécutions à 1852. Il a notamment menacé de mort Joseph Cros, Pierre et Etienne Barthès. Il annonce qu'après avoir fait tomber, en 1852, les têtes qu'il a dévouées à la mort, il se taillera un jardin dans les meilleures terres de Labastide. Il est arrêté. (Département du Tarn. Procès-verbal des opérations de la Commission départementale, A.N., BB/30/402)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Internement le 12/08/1854

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2588 Dossiers de grâce : BB/22/177
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4090




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php