Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Barret - Etienne
Numéro d’ordre : 1695 - Numéro de dossier : 49

Informations personnelles

Lieu de naissance : Saint-Martial-le-Mont Creuse
Âge : 40 ans
Statut conjugal : Marié 2 enfant(s)
Domicile : Chénérailles, Creuse
Profession : Menuisier
Type d’activité : Ameublement
Secteur : Industrie

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte  : Algérie moins
Transporté en Algérie à Alger, province : Alger

Observations en liste générale : Homme d'action. Très redoutable. Chef des sociétés secrètes. Dangereux et très exalté. 10 000 f.
Décédé le 18/1/1853, Infirmerie de Marengo.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Le 3 ou le 4 décembre, il se rend dans la commune de St Pardoux-les-Cards. Il annonce au témoin Mauline les événements de Paris. Il lui dit qu'il faut s'armer, que le rendez vous est à Chenérailles et qu'il le préviendra lorsque le moment d'agir sera venu. Le même témoin déclare que Barret lui a fait l'aveu qu'il aurait été affilié à une société secrète.
Dans ses interrogatoires, cet inculpé nié ces faits. Cet inculpé est signalé comme un des hommes les plus dangereux du canton de Chenérailles, profondément travaillé par l'action des sociétés secrètes. Il est parent de l'ex représentant Nadaud. Cette parenté augmentait encore son importance et son influence dans le pays. (Procès-verbal des décisions de la Commission mixte du département de la Creuse, SHD, 7 J 69)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Internement le 04/12/1852
Remise le 02/02/1853

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2588 Dossiers de grâce : BB/22/150/2
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4008
Remarques de l’auteur de la base de données :
Né au Moulin de Vergues, commune de Saint-Martial le Mont.




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php