Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Barenne, dit la Sociale - Joseph Antoine
Numéro d’ordre : 1543 - Numéro de dossier : 61

Informations personnelles

Lieu de naissance : Clermont-Ferrand Puy-de-Dôme
Statut conjugal : Marié 1 enfant(s)
Domicile : Thiers, Puy-de-Dôme
Profession : Cordonnier
Type d’activité : Cuirs et peaux
Secteur : Industrie
Antécédents : 27/10/1849, 6 jours de prison, cris séditieux.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte  : Algérie plus
Transporté en Algérie à Oran, province : Oran

Observations en liste générale : Insurgé. A crié aux armes. Mauvais drôle. Sans moralité. A laissé sa femme dans les douleurs de l'enfantement pour courir à l'assaut de la mairie. A résisté aux pleurs de toute sa famille.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Barenne le 3 décembre était au nombre de ceux qui ont envahi l'hôtel de ville et il s'y faisait remarquer parmi les plus violents. Après l'expulsion des émeutiers, il a parcouru la ville en criant aux armes. Le soir il était chez Lachamp et au village de Boulay. Barenne est un fort mauvais sujet, sans sentiments, sans moralité, sans honneur. (Département du Puy-de-Dôme. État des décisions de la Commission départementale…, SHD, 7 J 77)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Surveillance le 02/12/1852

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2588 Dossiers de grâce : BB/22/137/2




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php