Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Ancelon - Auguste
Numéro d’ordre : 447 - Numéro de dossier : 17

Informations personnelles

Âge : 46 ans
Statut conjugal : indéterminé
Domicile : Dieuze, Meurthe
Profession : Médecin
Type d’activité : Professions médicales
Secteur : Professions libérales

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Meurthe : Expulsion

Observations en liste générale : Socialiste ardent. Sa profession lui donnait une fâcheuse influence sur les ouvriers. Très dangereux. Ecrits dans les journaux comme protestation aux menaces gouvernementales. A fait donner des démissions.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Socialiste ardent, cachant son ambition sous une apparence de philosophie et de désintéressement. Sa profession lui donne une très fâcheuse influence sur les populations ouvrières. Il est très dangereux et depuis de longues années il a infiltré les plus mauvaises doctrines dans les contrées qu'il habite. Membre du conseil municipal il y a provoqué des démissions comme protestation à la loi qui ne prorogeait pas les pouvoirs. Réélu, il a écrit dans les journaux pour dire qu'il ne reconnaissait pas le droit de faire ce qu'on avait fait et qu'il n'acceptait pas la mission qui lui était confiée de nouveau. Il n'a pas laissé contre lui de preuves matérielles, mais il est considéré avec raison comme un meneur des plus à craindre et comme un chef qu'il est urgent d'éloigner de ceux dont il pervertit toutes les idées. Depuis 1848 il est un de ceux qui ont miné le plus habilement la société. Il a de la fortune, et peut être expulsé sans inconvénient. (Procès-verbal des délibérations du Tribunal mixte du département de la Meurthe, A.N., BB/30/401)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Surveillance le 06/04/1852
Grâce entière le 08/12/1852

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2588 Dossiers de grâce : BB/22/139




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php