Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Amouroux-Bayvet - Jean Auguste
Numéro d’ordre : 437 - Numéro de dossier : 25

Informations personnelles

Lieu de naissance : Issoudun Indre
Âge : 39 ans
Statut conjugal : Marié 3 enfant(s)
Domicile : Châteauroux, Indre
Profession : Journaliste
Type d’activité : Professions libérales
Secteur : Professions libérales
Antécédents : 5 jours de prison pour diffamation et injures; 10 jours de prison et 25 frs d'amende pour diffamation; 5 jours de prison et 25 frs d'amende pour diffamation.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte  : Eloignement

Observations en liste générale : Mauvaise moralité. Misérable. Lâche.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Rédacteur en chef du Journal de l'Indre. A subi en 1849 et 1850 deux condamnations chacune à cinq jours de prison pour diffamation envers le Préfet et autres fonctionnaires publics. Avant 1848, rédacteur en chef du journal subventionné de l'Indre. Moralité aucune. Les numéros du 2 et 3 décembre joints aux pièces ont été colportés dans les campagnes et ont été sur le point de les soulever. Depuis qu'il est subventionné, le sieur Amouroux a écrit au ministre de l'Intérieur et au préfet de l'Indre pour se mettre à leur disposition. Somme toute, c'est un misérable sans courage, par conséquent moins dangereux que son journal ne pourrait le faire supposer. (Extrait du travail de la Commission mixte du département de l'Indre, SHD, 7 J 72)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Internement le 27/03/1852
Remise le 02/02/1853

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2588 Dossiers de grâce : BB/22/154/1




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php