Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Allain - Edmond Edouard Antoine
Numéro d’ordre : 275 - Numéro de dossier : 75

Informations personnelles

Lieu de naissance : Bressuire Sèvres (Deux)
Âge : 35 ans
Statut conjugal : indéterminé
Domicile : Bressuire, Sèvres (Deux)
Profession : Ebéniste, ancien cafetier
Type d’activité : Ameublement
Secteur : Industrie

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte  : Algérie moins

Observations en liste générale : Démagogue exalté. Intelligent. Actif. Dangereux. Ruiné. Il comptait sur le triomphe des idées socialistes pour refaire sa situation.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Attendu qu'Allain, homme d'esprit exalté, affilié aux sociétés secrètes et cherchant à réparer, dans les commotions politiques, la fortune détruite par son inconduite, est allé à Londres, il y a un an pour se mettre en rapport avec les proscrits;
Que les recherches faites chez lui ont fait découvrir à son domicile des correspondances signées d'initiales qui font reconnaître qu'elles émanent de Ledru-Rollin, et qui donnent la preuve de ses intrigues incessantes auprès du parti socialiste;
Attendu que le 4 décembre, Allain est parti précipitamment de Bressuire avec Gilbert pour venir se joindre à Niort aux démagogues de cette ville; après s'être mis en rapport avec ceux de Parthenay, et à Saint-Maixent, avec Allard, émissaire de Clert;
Qu'il est par son esprit actif, son inconduite, son exaltation et son esprit d'intrigue, un danger pour l'ordre public;
Allain (Edmond Edouard Antoine) est désigné pour être transporté en Algérie avec l'annotation Moins. (Département des Deux-Sèvres. État des affaires sur lesquelles la Commission départementale a statué d'une manière définitive, A.N., BB/30/402)

Grâces et commutations de peine

Grâce(s) accordée par les commissaires extraordinaires du gouvernement :
Expulsion le 05/04/1852
Grâce accordée par le chef de l’État :
Expulsion en Amérique le 29/03/1852

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2588 Dossiers de grâce : BB/22/131/1
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4088
Remarques de l’auteur de la base de données :
Expulsion avec passeport pour les Etats-Unis dans le décret de grâce. La décision du commissaire extraordinaire Espinasse est antérieure au 5 avril 1852, date de l'état de ses commutations de peines relevé par le Préfet.




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php