Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Allafort - Raymond
Numéro d’ordre : 273 - Numéro de dossier : 11

Informations personnelles

Lieu de naissance : Étouars Dordogne
Âge : 26 ans
Statut conjugal : Célibataire
Domicile : Étouars, Dordogne
Profession : Boulanger
Type d’activité : Aliments [Commerce]
Secteur : Commerce
Antécédents : 1850, 16 frs d'amende, outrages envers la gendarmerie.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte  : Police correctionnelle 1 mois de prison

Observations en liste générale : Espèce de maniaque. Peu dangereux. Propagandiste. Menaces envers un citoyen (arrêté dans la Charente).
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : "Le 15 décembre dernier Allafort et Joisson, qui voyageaient ensemble, rencontrèrent dans la commune de Montemboeuf un certain nombre de paysans à qui ils essayèrent de persuader qu'ils ne devaient pas voter pour Louis Napoléon. L'un des assistants témoignant des sympathies pour le Président de la République, Allafort leva un bâton en lui disant ""Brigand, tu mériterais que je te casse la tête"". Leurs prédications ne trouvèrent aucun écho, et on les menaça de les conduire devant le Maire. Ils proférèrent des invectives contre l'autorité, on s'empara de leurs personnes et on les remit entre les mains de la gendarmerie, malgré les bravades de Joisson qui s'écriait ""que tous ceux qui voteraient pour Napoléon seraient pendus l'année prochaine"". Le même jour, Joisson disait en tenant un poulet : ""Si je tenais Louis Napoléon, je le saignerais comme un poulet"". Ces deux hommes ne méritent aucune indulgence, leur immoralité et la violence de leur caractère appellent une nouvelle répression, et la Commission estime qu'il y a lieu de les renvoyer en police correctionnelle pour outrages envers le Maire de Montemboeuf et les agents de la force publique et pour offenses envers le Président de la République. (Département de la Charente. État des individus proposé par la Commission instituée à Angoulême en conformité de la circulaire ministérielle du 3 février 1852, A.N., BB/30/399)"

Grâces et commutations de peine

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2588




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php