Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Adoué, dit Pille - Joseph
Numéro d’ordre : 88 - Numéro de dossier : 165

Informations personnelles

Lieu de naissance : Fleurance Gers
Âge : 51 ans
Statut conjugal : Marié 1 enfant(s)
Domicile : Fleurance, Gers
Profession : Serrurier
Type d’activité : Métaux ordinaires
Secteur : Industrie

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte  : Algérie moins
Transporté en Algérie
Observations en liste générale : Etait le chef du mouvement insurrectionnel. Construction de deux barricades. A cherché toutefois à modérer l'insurrection.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Détenu. Sans antécédents fâcheux. Le 4 décembre, jour de l'insurrection dans le Gers, après l'arrivée de deux émissaires qui s'étaient rendus de Fleurance à Auch pour recevoir les instructions du comité révolutionnaire de cette ville, un rassemblement de 500 personnes environ se forma en colonnes armées aux portes de Fleurance. Adoué cadet, ancien militaire, reçut le commandement de ces bandes et les dirigea sur la caserne de gendarmerie. Là, deux barricades furent construites pour cerner la brigade. Un poste de 30 hommes fut établi pour s'assurer des gendarmes, ce poste était commandé par Adoué qui dirigeait aussi les autres sections disséminées dans la ville. Adoué était le chef militaire de l'émeute. Il est juste, cependant, de constater qu'il a cherché à modérer le mouvement insurrectionnel. (Département du Gers. Insurrection de décembre 1851, SHD, 7 J 71)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Internement le 15/08/1852

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2588 Dossiers de grâce : BB/22/179
Remarques de l’auteur de la base de données :
Demande de pension rejetée, F/15/4126.




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php