Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Simonnet, née Jacquet - Julie
Numéro d’ordre : 24667 - Numéro de dossier : 79 bis

Informations personnelles

Lieu de naissance : Mièges Jura
Âge : 49 ans
Statut conjugal : Mariée
Domicile : Croix-Rousse (La), Rhône
Profession : Cabaretière
Type d’activité : Aliments [Commerce]
Secteur : Commerce

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Rhône : Algérie moins

Observations en liste générale : Tenait avec son mari un café où se réunissaient les membres de la société des Voraces. Cette maison avait été fermée après l'insurrection de 1849. Les époux Simonnet n'en ont pas moins continué à recevoir les individus les plus compromis, ce qui ne laisse aucun doute sur leur affiliation à la société secrète.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : L'établissement que tenaient à la Croix Rousse, rue du Mail, 3, les époux Simonnet a toujours été un lieu de réunion pour les membres de la société des Voraces. Après l'insurrection de juin 1849, cette maison fut fermée par décision de l'autorité militaire comme ayant servi de lieu de rendez-vous aux insurgés. Depuis cette époque, ce cabaret ayant été réouvert, les époux Simonnet commencèrent à ne recevoir chez eux que les membres les plus ardents de ladite société des Voraces. Après le coup d'Etat du deux décembre dernier ils ont continué à les recevoir et à leur laisser tenir les propos les plus hostiles au gouvernement. Enfin le 22 décembre dernier la police a surpris chez eu une réunion de trente individus signalés comme appartenant à la société des Voraces ce qui ne laisse aucun doute sur l'affiliation des mariés Simonnet à cette société secrète. (Commission départementale du Rhône. Insurrection de décembre. État des affaires sur lesquelles la commission départementale du Rhône a définitivement statué, A.N., BB/30*/401/1)

Grâces et commutations de peine

Grâce(s) accordée par les commissaires extraordinaires du gouvernement :
Surveillance le 29/03/1852

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2594 Dossiers de grâce : BB/30/474




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php