Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Jolly-Durand - Jean Baptiste Lucien
Numéro d’ordre : 14601 - Numéro de dossier : 24

Informations personnelles

Lieu de naissance : Bologne Marne (Haute)
Âge : 32 ans
Statut conjugal : Marié 2 enfant(s)
Domicile : Bologne, Marne (Haute)
Profession : Marchand
Type d’activité : Commerces divers
Secteur : Commerce
Antécédents : 3 mois de prison, outrages.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Marne (Haute) : Eloignement 6 ans

Observations en liste générale : A pris part à l'émeute. Un des chefs du parti démagogique. Propagandiste actif. Gérant d'un journal socialiste. Homme des plus dangereux.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Le 4 décembre 1851 dans le même groupe que le sieur Sylvain Mollot et lorsque celui-ci s'écria que leur affaire était manquée, Jolly-Durand tirant un papier de sa poche dit tout haut que qu'après l'arrêté que nous avons probablement le faux arrêt de la cour de cassation, on pourrait trouver un prétexte, on pourrait sonner le tocsin. Le groupe fut alors dispersé. Ce propos de Jolly-Durand parut assez sérieux pour qu'on prit des mesures afin qu'on ne pût arriver aux cloches.
Antécédents. Signalé comme notoirement connu comme un des chefs démagogiques les plus exaltés et les plus dangereux. Il s'était posé comme le chef du parti rouge dans son canton et a fait beaucoup de mal par sa propagande active et les mauvais journaux qu'il répandait. Il s'est trouvé dans toutes les agitations politiques de Chaumont. Il était gérant du Républicain de la Haute-Marne, journal socialiste. Condamné à 3 mois de prison pour outrages commis envers le conseil municipal de Langres par la voie de son journal. Homme des plus dangereux. (Haute-Marne. Décisions de la Commission mixte, SHD, 7 J 74)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Remise le 19/01/1853

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2591 Dossiers de grâce : BB/22/147/2
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4053
Remarques de l’auteur de la base de données :
Exilé à Bruxelles.




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php