Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Hilaire - Pierre Adolphe
Numéro d’ordre : 13873 - Numéro de dossier : 18

Informations personnelles

Lieu de naissance : Tarascon Ariège
Âge : 27 ans
Statut conjugal : Célibataire
Domicile : Paris, Seine
Profession : Commis en librairie
Type d’activité : Commerces divers
Secteur : Commerce
Antécédents : 1844, un mois de prison, coups et blessures.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Ariège : Expulsion

Observations en liste générale : Secrétaire de Xavier Durrieu. Voyageait pour faire de la propagande socialiste. A servi en 1848 dans la garde républicaine d'où il s'est fait chasser. Provocation à la guerre civile. Procès-verbal du département de l'Ariège.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : La lettre que le sieur Hilaire Pierre Adolphe a écrite le 2 décembre au sieur Pescayre contient une provocation à former un complot ayant pour but l'excitation à la guerre civile. Il a été recueilli des renseignements très défavorables sur les antécédents de cet individu. Pendant qu'il servait dans l'infanterie en 1844, il fut condamné à un mois d'emprisonnement pour coups et blessures. Il était rayé de la garde républicaine en 1849 à cause de ses opinions subversives. Depuis cette époque il a fait une active propagande en faveur du parti socialiste pour les intérêts duquel il a voyagé dans plusieurs départements en prenant la qualité de commis en librairie. Au mois de septembre 1851, il devenait secrétaire du sieur Xavier Durrieu, rédacteur du journal La Révolution et cherchait à répandre dans l'Ariège ce nouvel organe de la démagogie en adressant son spécimen à Pescayre et à d'autres socialistes de ce département. Toutefois, son vieux père, honnête négociant, a été persécuté, en 1815, pour son dévouement à l'Empereur. (Préfecture du département de l'Ariège. Extrait du registre des délibérations de la Commission mixte…, SHD, 7 J 68)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Surveillance le 12/08/1854

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2591 Dossiers de grâce : BB/22/173/1




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php