Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Groubental - Charles
Numéro d’ordre : 13146 - Numéro de dossier : 31

Informations personnelles

Âge : 45 ans
Statut conjugal : Marié 1 enfant(s)
Domicile : Blois, Loir-et-Cher
Profession : Imprimeur
Type d’activité : Imprimerie, Livre
Secteur : Industrie
Antécédents : 1851, 6 mois de prison, excitation à la haine des citoyens les uns contre les autres.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Loir-et-Cher : Expulsion

Observations en liste générale : Rédacteur d'une feuille socialiste. Ancien Commissaire du gouvernement provisoire. Homme violent et exalté. Le 2 décembre, il alla rejoindre à Tours une bande insurgée qu'on disait se diriger sur Paris.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : En fuite de 1838 à 1848, rédacteur du journal de l'opposition. En février 1848, il a organisé un charivari suivi de pillage et d'incendie au château de M. Bergevin, Président du tribunal civil de Blois.
Rédacteur d'une feuille socialiste, violent et exalté. Nommé sous commissaire à Sainte-Menehould puis à Belfort, révoqué peu de temps après. Il a prêté ses presses à tous les écrits clandestins, aux journaux l'Utopie, la Solidarité et, en dernier lieu, au Progrès d'Indre-et-Loire qui ne pouvait trouver d'imprimeur.
Le 31 juillet 1851, déclaré coupable d'excitation à la haine et au mépris des citoyens les uns contre les autres, il est condamné à six mois d'emprisonnement et 1000 f d'amende. A la suite de cette condamnation son journal cessa de paraître.
Le 2 décembre, il va à Tours au-devant d'une colonne d'insurgés qu'on croyait partie de Nantes sur Paris. Il revient effrayé et prend la fuite. On demande son expulsion de France. (Copie littérale du procès-verbal de la Commission mixte du département de Loir-et-Cher, SHD, 7 J 73)

Grâces et commutations de peine

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2591 Dossiers de grâce : BB/22/188
Remarques de l’auteur de la base de données :
Ne figure pas dans le décret de grâce à la date indiquée dans le dossier de grâce.




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php