Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Granger - Charles
Numéro d’ordre : 12902 - Numéro de dossier : 48

Informations personnelles

Lieu de naissance : Mamers Sarthe
Âge : 40 ans
Statut conjugal : Marié 3 enfant(s)
Domicile : Mamers, Sarthe
Profession : Pharmacien
Type d’activité : Professions médicales
Secteur : Professions libérales
Antécédents : 1835, 15 ans de détention, participation au complot de 1834.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Sarthe : Algérie moins
Transporté en Algérie à Alger, province : Alger

Observations en liste générale : Chef de la propagande démagogique. En relation avec les comités révolutionnaires. Dangereux. Possède 120 000 frs.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Considérant, en ce qui concerne le Sr Granger, qu'il est notoirement connu comme le chef de la propagande démagogique de la Sarthe, que son nom se trouve dans toutes les correspondances de la Société de propagande démocratique dont il a lui-même tracé le plan; que c'est de sa maison que partaient tous les émissaires de cette société; qu'il était en correspondance avec le Sr Madier de Montjau et les comités révolutionnaires de Paris; qu'il a été condamné pour distribution clandestine d'écrits socialistes; que dans les journées de 3, 4, 5 et 6 décembre sa maison était le centre de l'agitation qui s'est manifestée à Mamers, qu'enfin il a été déjà condamné par la cour de Paris, en 1835, pour participation au complot d'avril 1834 à 15 années de détention, la commission est d'avis, etc. (Associations démagogiques et faits insurrectionnels de la Sarthe. État des décisions de la Commission départementale, SHD, 7 J 78)

Grâces et commutations de peine

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2591 Dossiers de grâce : BB/30/475
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4081
Remarques de l’auteur de la base de données :
Né à Neufchâtel (Sarthe), sa pharmacie rapportait 8 000 frs selon le registre des transportés en Algérie (A.N. F/7/2587).




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php