Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Germann - Georges
Numéro d’ordre : 12190 - Numéro de dossier : 56

Informations personnelles

Lieu de naissance : Bourges Cher
Statut conjugal : Veuf 3 enfant(s)
Domicile : Issoudun, Indre
Profession : Ex négociant
Type d’activité : Négoce
Secteur : Commerce
Antécédents : 1849, 3 mois de prison, société secrète.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Indre : Internement Hors de l'Indre

Observations en liste générale : Affilié aux sociétés secrètes. Peu dangereux. Très poltron.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Ancien commandant de la garde nationale d'Issoudun et membre du Conseil d'arrondissement. Condamné en 1849 à 6 mois de prison pour avoir fait partie de la société secrète la Solidartié républicaine. Un des chefs de la démagogie d'Issoudun, en relations avec Nadaud, Marc Dufraisse. Peu dangereux de sa nature, très poltron, a fait, depuis son arrestation, les révélations les plus complètes et manifesté le désir d'être éloigné d'Issoudun parce qu'il redoute la vengeance de ses amis. A été affilié à la société secrète la Jeune Montagne. (Extrait du travail de la Commission mixte du département de l'Indre, SHD, 7 J 72)

Grâces et commutations de peine

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2591




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php