Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Creste, dit Creston - Louis Casimir
Numéro d’ordre : 7798 - Numéro de dossier : 90

Informations personnelles

Lieu de naissance : Apt Vaucluse
Âge : 26 ans
Statut conjugal : Célibataire
Domicile : Apt, Vaucluse
Profession : Agent de remplacements militaires et lutteur
Type d’activité : Négoce
Secteur : Commerce
Antécédents : 2/10/1843, 2 mois de prison, coups et blessures; 2/1/1849, 20 frs d'amende, insultes à la Gendarmerie.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Vaucluse : Algérie plus

Observations en liste générale : Faisait partie des bandes armées. Fondateur de sociétés secrètes. A intercepté les dépêches. Violences graves. Très dangereux.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Chef et fondateur de sociétés secrètes. D'une force prodigieuse, c'est un homme dangereux, il a pris une part des plus actives aux événements d'Apt, il fut membre du Comité révolutionnaire. Il assistait aux réunions chez Roux et Martin dit Fillet où le plan de l'insurrection fut arrêté et les emplois publics distribués. Remarqué comme un des plus violents, il a exigé le désarmement des habitants de Saint-Saturnin arrivés à Apt à l'appel de l'autorité pour le maintien de l'ordre. A exercé sur eux des violences et a envahi la Mairie. Il a contribué à l'enlèvement des armes déposées soit à la Mairie, soit au greffe, soit dans les boutiques d'armuriers. Intercepté avec violence la remise des dépêches des fonctionnaires publics. Il a fait partie de la bande armée marchant sur Apt et Avignon. En fuite. (Département du Vaucluse. État nominatif des détenus politiques…, SHD, 7 J 80)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Remise le 15/01/1853

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2590 Dossiers de grâce : BB/22/146




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php