Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Colombier - François
Numéro d’ordre : 7160 - Numéro de dossier : 158

Informations personnelles

Lieu de naissance : Issoire Puy-de-Dôme
Âge : 60 ans
Statut conjugal : Marié 2 enfant(s)
Domicile : Issoire, Puy-de-Dôme
Profession : Instituteur révoqué
Type d’activité : Enseignement
Secteur : Professions libérales
Antécédents : Condamné le 29/6/1849, 11 frs d'amende, bruits et tapages nocturnes, Tribunal de simple police d'Issoire; le 4/10/1850, même tribunal, 15 frs d'amende et 2 jours de prison, bruits et tapages nocturnes et avoir cherché à désarmer un gendarme.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte Puy-de-Dôme : Algérie moins

Observations en liste générale : Exalté, fanatique. Considéré comme dangereux. A pris part à toutes les réunions menaçantes et a fait prendre les armes à quelques-uns de ses anciens élèves. Jusqu'en 1848, ce transporté est resté partisan fanatique de l'Empereur, ses facultés intellectuelles paraissaient avoir baissé et en toute occasion on le voyait à la tête des rassemblements du parti socialiste. Après le 2 décembre plusieurs réunions ont eu lieu dans son jardin. Il cherchait partout à exercer son influence sur quelques pères de famille de Saint-Yvoine qui avaient été ses élèves. Dans la soirée du 3 décembre il s'était rendu dans un des hameaux de cette commune pour transmettre le mot d'ordre à ces individus.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Exalté, fanatique, adoptant toutes les exagérations socialistes. Ayant de l'activité que depuis 3 ans il a mise au service de la cause démagogique. Il est réputé être méchant et tout le monde le considère comme dangereux. Ayant participé à toutes les réunions menaçantes qui eurent lieu après les événements de décembre. Ayant déterminé quelques jeunes gens de la commune de Saint-Yvoine à prendre les armes et à insurger leur commune. (Département du Puy-de-Dôme. État des décisions de la Commission départementale…, SHD, 7 J 77)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Remise le 08/01/1853

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2589 Dossiers de grâce : BB/22/145




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php