Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Bianchi - Alphonse Alexandre
Numéro d’ordre : 2823 - Numéro de dossier : 1

Informations personnelles

Lieu de naissance : Lille Nord
Âge : 36 ans
Statut conjugal : Marié 6 enfant(s)
Domicile : Lille, Nord
Profession : Mouleur en plâtre
Type d’activité : Taille des pierres
Secteur : Industrie
Antécédents : 1832, prison, participation à un mouvement révolutionnaire.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte  : Expulsion

Observations en liste générale : Rédacteur en chef du journal Le Messager du Nord. Membre du Conseil général du Nord et du conseil municipal à Lille. A professé dans son journal les doctrines anarchiques les plus extrêmes. A publié le 3 décembre un article poussant à la guerre civile et finissant par les mots : vive la République démocratique et sociale.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Rédacteur en chef du journal Le Messager du Nord. Membre du Conseil général du Nord et du conseil municipal à Lille. Attendu que, depuis plusieurs années, Bianchi dirige, à Lille, un journal professant les doctrines anarchiques les plus extrêmes et que, notamment depuis un an, il s'est fait l'organe et le propagateur du socialisme le plus avancé, qu'il a aussi constamment exalté la population ouvrière aux soulèvements et aux troubles. Attendu que le 3 décembre il a publié dans son journal un article incendiaire, poussant les citoyens à désobéir au gouvernement du Prince Président et finissant par ces mots : vive la République démocratique et sociale, à la suite duquel le journal a été supprimé. Attendu que dans la soirée du 4 décembre à Lille, Bianchi a fait partie de la bande qui parcourait la ville pour exciter à la guerre civile et qui s'est surtout formée devant son domicile par suite de ses invitations. Attendu que Bianchi, naturalisé français en 1848 par le Gouvernement provisoire était tenu, en raison de cette haute faveur, à donner l'exemple du dévouement à la tranquillité publique et qu'il a, au contraire usé de ses nouveaux droits pour jeter le désordre dans le pays. Attendu que sa présence sur le territoire français, ne pourrait, dès lors, qu'inquiéter les bons citoyens à la sécurité desquels le gouvernement a mission de veiller. Attendu qu'il s'est dérobé par la fuite, se rendant ainsi justice à lui-même, au mandat décerné contre lui par M. le préfet du Nord. Arrête : Le sieur Alphonse Alexandre Bianchi est expulsé du territoire français. (Département du Nord. Evénements de décembre 1851. Commission départementale, SHD, 7 J 77)

Grâces et commutations de peine

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2588
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4065




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php