Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Bergès, cadet - Edmond Joseph
Numéro d’ordre : 2416 - Numéro de dossier : 12

Informations personnelles

Lieu de naissance : Mirande Gers
Âge : 33 ans
Statut conjugal : indéterminé
Domicile : Mirande, Gers
Profession : Boulanger
Type d’activité : Aliments [Commerce]
Secteur : Commerce
Antécédents : 1841, 2 mois de prison, coups et blessures.

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte  : Algérie plus

Observations en liste générale : Homme dangereux, redouté, capable des plus violents excès. Chef de barricade. Faisait partie de la bande qui arrêta les gendarmes de Mirande et les coucha en joue. Plusieurs fois il arma son fusil et le plaça sur la poitrine des Gendarmes.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : En fuite. Connu pour son exaltation politique. Dangereux, capable des plus violents excès. Le 4 décembre, jour de l'insurrection, il était le chef de poste placé près de la barricade établie à côté de la prison. Il était armé et visita les magistrats prisonniers en sa qualité de chef de poste. Il ordonna de les priver de feu et envoya chercher les armes de M. le juge d'instruction, un des prisonniers. Bergès paraissait commander la bande qui arrêta les gendarmes de Mirande et les coucha en joue. Plusieurs fois, il arma son fusil et le plaça sur la poitrine des gendarmes; c'est lui qui désarma ces militaires. Il se fit remettre, par force, plusieurs fusils, le même jour. (Département du Gers. Insurrection de décembre 1851, SHD, 7 J 71)

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Remise le 02/03/1853

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2588 Dossiers de grâce : BB/22/163
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4027
Remarques de l’auteur de la base de données :
Demande de pension tardive, F/15/4160.




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php