Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Bénard - Pierre Etienne
Numéro d’ordre : 2272 - Numéro de dossier : 47

Informations personnelles

Lieu de naissance : Honfleur Calvados
Âge : 47 ans
Statut conjugal : Marié 1 enfant(s)
Domicile : Paris, Seine
Adresse : Rue Moscou (de) Quartier : Roule Arrondissement : 1
Profession : Propriétaire
Type d’activité : Non précisé
Secteur : Indéterminé

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Proposition des commissions militaires : Plus coupable
Transporté en Algérie à Alger, province : Alger

Observations en liste générale : Démagogue exalté. A pris la part la plus active à l'insurrection. A cherché à soulever les populations par ses propos incendiaires. Fausses nouvelles. A arraché des affiches apposées par l'autorité. Détenteur d'armes de guerre. S'est vanté d'avoir brisé la tête à un officier d'ordonnance.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : Dossier n° 47. Calavados. Internement. Le sieur Bénard est frère d'un rédacteur du Siècle et beau-père d'un homme très honorable d'Yvetot, M. Lefevre, ancien constituant modéré. Poursuivi comme s'étant vanté d'avoir participé aux barricades de Paris et soupçonné de ne pas être étranger aux violences exercées contre le capitaine d'état major de la garde nationale de Meffrey, rue Richelieu mais il faut ajouter qu'il s'est contredit plusieurs fois et il n'est peut être coupable que de forfanterie. C'est un homme vantard et incohérent qui ne fait de mal que par le dévergondage de ses opinions politiques et qui doit être éloigné du département, sauf à être traité plus sévèrement d'après l'enquête. La commission de révision l'a désigné pour l'Algérie plus. ([Liste des décisions de la Commission mixte du Calvados], SHD, 7 J 68) Dossier n° 1595 dans la liste générale des individus poursuivis dans l'étendue de la 1ère Division militaire : démagogue exalté, part très active à l'insurrection (SHD, 7 J 90-91).

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Internement le 10/04/1852
Autorisé à rentrer à son domicile le 22/12/1852
Remise le 02/02/1853

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2588 Dossiers de grâce : BB/22/143/1
Dossiers des commissions militaires de Paris Service historique de la Défense : 7 J 37
Remarques de l’auteur de la base de données :
4 à 5 000 f de rente, décision Algérie Plus, selon le registre des transportés en Algérie (A.N. F/7/2587). Demeurant à Coudray-Rabut dans la liste des décisions de la commission mixte du Calvados. Renvoyé en France suite à l'instruction du 18 ou 20 mars 1852 (A.N., F/7/12710).




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php