Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851

Notices individuelles

CLIQUER ICI POUR EXPORTER LA FICHE

Bartarès - Jean Marie
Numéro d’ordre : 1734 - Numéro de dossier : 85

Informations personnelles

Lieu de naissance : Beaucaire Gers
Âge : 35 ans
Statut conjugal : Marié 1 enfant(s)
Domicile : Jegun, Gers
Profession : Cultivateur
Type d’activité : Agriculture
Secteur : Agriculture

Décisions des commissions mixtes départementales et des commissions militaires de Paris

Décision de la commission mixte  : Algérie plus
Transporté en Algérie à Pont du Chéliff, province : Oran

Observations en liste générale : Propos séditieux. Propagateur actif des sociétés secrètes. Très dangereux. Sans moralité.
Motifs et observations dans l’État de la commission mixte : "Détenu. Ruiné. Homme d'action. Exalté. Dangereux. Sans moralité. Propagateur actif des sociétés secrètes. Quinze jours avant les événements de décembre, il disait publiquement dans un cabaret ""qu'il saurait faire marcher les riches, qu'il les embrocherait et les porterait au four comme un fagot d'épines"". Dans la soirée du 3 décembre, c'est lui qui envoie les émissaires pour préparer l'insurrection du lendemain. Dans la réunion du même jour chez l'aubergiste Malhomme, c'est lui qui s'écriait : ""n'écoutons aucune raison, sans cela personne ne voudrait marcher. S'il y a des traînards on les fera marcher à coups de fusil"". Il avoue être venu à Auch avec les bandes insurgées qui ont marché, en armes, sur cette ville, armé lui-même d'un fusil, avoir pris la fuite devant les charges de cavalerie. (Département du Gers. Insurrection de décembre 1851, SHD, 7 J 71)"

Grâces et commutations de peine

Grâce accordée par le chef de l’État :
Remise le 13/04/1853

Sources

Liste générale : Archives nationales F/7/*/2588 Dossiers de grâce : BB/22/165/1
Dossier de pension : Archives nationales F/15/4026
Remarques de l’auteur de la base de données :
Boulanger selon le registre des transportés en Algérie (A.N. F/7/2587).




Réalisation de la base de données : Jean-Claude Farcy Programmation web : Rosine Fry (2013) puis David Valageas (2018) Hébergement : Centre Georges Chevrier-UMR 7366 CNRS uB
Référence électronique : Jean-Claude Farcy, Rosine Fry, Poursuivis à la suite du coup d’État de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), [En ligne], mis en ligne le 27 août 2013 (adresse http://tristan.u-bourgogne.fr/Inculpes/WEB/1848_Index.html) puis le 20 juillet 2018, URL : http://poursuivis-decembre-1851.fr/index.php